Congé_pour_création_d_entreprise
Congé pour création d’entreprise : ce qu’il faut savoir
20 février 2019
formation bureau réunion comité prdinateur
Utilisation du CPF : quelles sont vos marges de manoeuvre ?
20 février 2019
Afficher tout

Dirigeant : et si votre société payait vos repas ?

repas restaurant

Traditionnellement, le repas constitue un moment de partage et de convivialité. Pour un dirigeant, c’est un bon moyen de nouer de bonnes et nouvelles relations commerciales avec des partenaires. Toutefois, plus les repas se multiplient, et plus cela peut devenir couteux. C’est pourquoi il existe des moyens de faire payer vos repas par votre société. Mais comment s’organise cette déductibilité ? Voici toutes nos explications…

Les repas d’affaires : 100 % déductible du résultat

Pour les charges engagées par le dirigeant, il existe un principe de déductibilité. En effet, une charge engagée pour « la nécessité de l’exploitation » est déductible à 100 % du résultat. Si une charge est nécessaire à votre activité et vous éloigne de votre lieu de travail habituel, elle sera également déductible.

Les repas d’affaires sont cruciaux pour les entreprises. Ils permettent de créer, de développer et de renforcer des relations commerciales avec des clients ou des fournisseurs. Ainsi, les repas d’affaires constituent des frais nécessaires pour l’activité et l’exploitation de l’entreprise. En conséquence, les repas d’affaires sont à 100 % déductibles.

Pour les déduire de votre résultat, vous devez faire attention aux notes de ces repas. Sur chacune d’elles, vous devez mentionner les noms et prénoms des invités. En plus, vous devez également indiquer le nom des sociétés représentées par les personnes invitées.

Le repas seul : non déductible en principe

En principe, la note de votre repas pris seul ne peut pas être comptabilisée dans votre résultat. Par exemple, si vous prenez un sandwich à proximité de votre entreprise, les frais engagés ne seront pas déductibles. En effet, votre entreprise n’a pas à assumer ce coût individuel. L’inverse s’apparenterait à un avantage en nature impactant votre rémunération et vos charges sociales.

Le repas seul : déductibilité possible sous conditions

Des règles existent pour rendre vos repas individuels déductibles. Cette possibilité est seulement offerte aux chefs d’entreprises soumises à l’impôt sur le revenu. Par exemple, sont concernés les exploitants individuels ou les SARL de famille soumise à l’impôt sur le revenu.

Pour obtenir cette déductibilité, vous devez, exceptionnellement, vous trouver dans l’impossibilité de rentrer chez vous pour manger. Cette impossibilité peut découler de l’éloignement de votre domicile par rapport à votre lieu de travail ou d’un manque de temps. Cependant, l’administration fiscale ne s’attache pas qu’à ces critères d’éloignement et de temporalité. Elle s’appuie également sur le temps de circulation, le trafic ou encore la présence de transport en commun dans l’agglomération en question. En bref, elle regarde tous les éléments qui peuvent vous aider ou vous empêcher de rentrer chez vous.

Contrairement aux repas d’affaires, les repas seuls ne sont pas déductibles à 100 %. En 2018, le montant maximum déductible est de 18.60 euros par jour. À cela, vous devez soustraire la somme de 4,80 euros. Cette somme correspond au prix d’un repas si vous étiez rentré chez vous. Ainsi, pour un repas payé 35 euros, 13.80 euros sont déductibles.

L’importance de bien détailler la note de frais

Dans ces situations, la note de frais revêt une importance cruciale. En effet, elle sert de base à la déduction des frais de votre repas. Elle doit donc être établie en bonne et due forme. Votre note de frais sera également utilisée pour bien récupérer la TVA. Pour se faire, la note doit mentionner la base soumise à la TVA, la TVA elle-même, et le taux applicable. Si ces mentions font défauts dans la note, il vous sera impossible de la récupérer.

Bon à savoir : en pratique, il est rare que les entrepreneurs recalculent les sommes des différents repas. Les redressements fiscaux basés sur le calcul des frais de repas sont peu nombreux.